News

On se rapproche de la sortie !!!
17 NOVEMBRE 2017 - DALIDA By Ibrahim Maalouf

Découvrez maintenant "IL VENAIT D'AVOIR 18 ANS" : https://DalidaByMaalouf.lnk.to/IlVenaitDavoir18ans

Et "J'attendrai" Feat.Melody Gardot, est toujours disponible sur ce lien: https://DalidaByMaalouf.lnk.to/Jattendrai

En espérant que ces deux chansons vous donnent encore plus envie de découvrir le reste :))

Ibé 🌹☀️🎉

Dalida
#dalidabyibrahimmaalouf
... See MoreSee Less

View on Facebook

Ibrahim Maalouf a changé sa photo de couverture. ... See MoreSee Less

View on Facebook

"J'attendrai" - Premier extrait de l'album "DALIDA by Ibrahim Maalouf" FEAT. Melody Gardot

à découvrir ici: https://DalidaByMaalouf.lnk.to/Jattendrai

(SORTIE LE 17 NOVEMBRE 2017)

Et voici un petit aperçu de la version acoustique enregistrée avec François Delporte (Guitare) lors de notre passage cet été au milieu des ruines de Baalbeck (Liban).
🙂

Ibé
❤️🌹☀️🎉

#dalida Dalida
#dalidabyibrahimmaalouf
#melodygardot
#jattendrai
#labelbarclay Barclay
#universalmusicfrance Universal Music France
... See MoreSee Less

View on Facebook

BONJOUR TOUT LE MONDE !!!
Tellement FIER et tellement honoré aussi de pouvoir enfin rendre un hommage à cette femme touchante qui a fait danser la francophonie pendant plusieurs décennies sur des mélodies envoutantes et des paroles profondes qu'on n'écoute pourtant pas assez.

En réunissant autour de moi des artistes que j'aime et que je respecte, tous capables d'incarner l'une des nombreuses facettes de la voix et de la personnalité de DALIDA, j'ai eu envie de me rapprocher le plus possible de Iolanda Cristina Gigliotti. Cette femme multiculturelle, à la fois orientale et européenne, à la fois latine, passionnée et timide, secrète, capable de faire danser et groover, comme de faire pleurer et rêver.

Le 17 NOVEMBRE 2017 sort donc partout en magasin et sur toutes les plateformes du net:

"DALIDA by Ibrahim Maalouf"

Avec

1. BAMBINO (Alain Souchon)
2. COME PRIMA (Ben l’Oncle Soul)
3. J'ATTENDRAI (Melody Gardot & Ibrahim Maalouf)
4. PAROLES PAROLES (Matthieu Chedid - M - & Monica Bellucci)
5. IL VENAIT D'AVOIR 18 ANS (Ibrahim Maalouf)
6. LAISSEZ-MOI DANSER (IZIA)
7. SALMA YA SALAMA (MIKA)
8. LES GITANS (Thomas Dutronc)
9. À MA MANIERE (Rokia Traore)
10. JE ME REPOSE (Arno)
11. interlude instrumental
12. LOVE IN PORTO FINO (Golshifteh Farahani)

Travailler avec tous ces artistes qui forment avec toutes leurs voix un "coeur" symbolique dirigé vers celle qui nous a quitté il y a maintenant 30 ans, fût une expérience inoubliable.

Merci à tous les invités, à mon groupe adoré, aux musiciens du Big Band, ainsi qu'à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à cette aventure,

Je suis impatient maintenant d'avoir vos retours !!!!
Alors, belle rentrée à tous en musique

et

vivement le 17 NOVEMBRE 2017 !!

Ibé ❤️

#DALIDAbyIbrahimmaalouf
#Dalida
#Barclay
#Universal
... See MoreSee Less

View on Facebook

Bonsoir,
Chaque époque, chaque musique, chaque phase est une étape, une recherche vers un inconnu parfois inquiétant, parfois rassurant, mais toujours intriguant.

Mes musiques ont toujours été l'expression d'inquiétudes et de questionnements. En témoignent ces 4 clips:

BEIRUT 2011
ILLUSION 2013
RUN THE WORLD 2015
RED & BLACK LIGHT 2016

Dans le premier, je racontais le souvenir personnel d'une enfance triste et en grande partie gâchée par l'absurdité des conflits confessionnels et des guerres fratricides.
www.youtube.com/watch?v=wpg8jBFaj3c

Dans le second, je dénonçais avec légèreté la stupidité du système commercial qui néglige grandement l'authenticité au bénéfice de produits très lucratifs dont ils ont pourtant la conviction profonde et cynique qu'ils n'existeront finalement jamais vraiment.
www.youtube.com/watch?v=CwoglcesiiQ&list=RDCwoglcesiiQ&t=17

Dans le troisième, je m'inquiétais de voir notre équilibre social bafoué par la facilité du populisme de base, et par l'obscurantisme populaire qui pourrait bien faire un jour basculer nos idéaux dans les méandres de plaies pourtant pas encore cicatrisées.
www.youtube.com/watch?v=UgQfX21xP2o

Et dans le dernier, je profitais des images sublimes de Safy Nebbou ("Dans les forêts de Sibérie") pour visualiser le peu qui reste encore de la beauté naturelle du monde dans lequel nous vivons et que nous détruisons chaque jour à grande échelle.
www.youtube.com/watch?v=UNaJjWTEEDs

"À chaque jour suffit sa peine", comme dirait mon manager Jean Louis, qui l'emprunte lui même à un très très vieux bouquin 😉

Ibé
... See MoreSee Less

View on Facebook

Ana Fintizarak (Oum Kalthoum)

"En t'attendant, mes côtes sont devenues feu,
j'ai mis mes mains sur mes joues
et j'ai compté les secondes de ton absence
Et tu n'es jamais venu...
Si seulement de ma vie je n'avais jamais aimé"
-----

Ces mots chantés par la grande Oum Kalthoum, je les dédie à la personne qui m'a appris cette chanson par coeur, mot après mot, et que chaque jour j'attends, les mains sur les joues, en comptant les secondes de son absence.

Ce 31 Juillet 2017 à Marciac (France), j'ai souhaité terminer le concert et toute cette fabuleuse tournée de plus d'un an et demi, où vous avez été plus de 600.000 personnes à faire la fête avec nous, avec une chanson d'amour en arabe. J'ai souhaité vous dire au revoir avec ces mots magnifiques qui parlent de l'attente. Je trouve que le temps est la plus belle leçon de vie. C'est comme un refuge, un pays à part. Quand on vit à travers le temps, on expérimente un exil alternatif et rassurant.

Il relativise tout. Quand on a peur, il nous oblige à être serein. Quand on a un peu trop confiance, il nous rappelle à l'ordre. Quand on est paresseux, il nous empêche de stagner. Quand on est jeune, il nous encourage à rêver, et quand on vieillit, il nous rappelle nos priorités. Mais c'est aussi lui qui nous éloigne. Peut-être pour nous protéger. On devient un exilé du temps.

Il s'interpose entre nos rêve et nous, car savoir faire des choix, ce n'est pas toujours simple. Mais la liberté et l'amour qui en découlent sont si puissant, qu'il est absurde de ne pas oser vivre le temps comme il vient. Les choix sont fabuleux lorsqu'ils sont portés avec Amour, peu importe le temps que ça prend.

Alors voilà,
Merci pour le temps que vous m'accordez,
Merci pour le temps que vous passez avec moi,
Merci de m'écouter et de me lire de temps en temps,
Merci de me laisser vivre dans cet exil temporel, à vos côtés,

Il y a un peu plus d'un an, j'ai écris ces mots qui aujourd'hui sonnent si juste à mes oreilles. Je les partage pour la première fois.

S'exiler, n est pas fuir,
c'est bien plus, découvrir,
la richesse, et les dires
des voyageurs, Zephyrs.

Aucun vent ne traverse,
de sa robe transparente
notre planète géante,
sans subir ses averses.

Plus forte que le feu,
tu t'éteins entre deux,
Rapide comme l'éclair
tu stagnes à même l'air.

Rien ne te retiens tant,
que cette envie d'avant
saine, belle et pourtant
exit les sentiments.

Puis là, tu te retournes,
et passivement tu pleures
car derrières ces lueurs
ton histoire se détourne.

Tu as peur, tu as mal,
la sauvage elle remballe,
elle referme sec sa malle
"mais tout ça c'est que dalle".

Tu retournes, te reposes,
bois des verres et mes proses
vois des rêves et des roses
croise Ève, recompose

ce que le paradis
a de plus établi
douceurs et confettis
pas de place à l'ennui.

Puis quand vient le beau soir
celui qui devient gloire
ton amour et ton art
illuminent les regards

tu adores, tu ignores,
qu'on isole l'idole
mais tes yeux, bien que deux
ne soignent pas le feu

tu t'éteins entre deux,
rapide comme l'éclair
tu stagnes à même l'air
Puis tu penses à nous deux...

et l'exil recommence,
sans cesse cette indescence
de rappeler constamment
à celui qui l'entend

qu'on est bien nulle part,
si ce n'est partout où
les visages, d'une part,
et l'amour sont partout.

PS:

on dessine nos vies
on decide nos lits
le terrain qu'on choisi
sera socle d'un nid

aucun pays, aucune ville
ou aucune autre famille
n'offrira à cette fille
ce qu'elle cherche en exil.

NB:

on est bien nulle part,
si ce n'est partout où
les visages, d'une part,
et l'amour, sont partout.

Doux rêves à tous,
Ibé ❤️
... See MoreSee Less

View on Facebook

Jazz in Marciac 31 Juillet 2017 signe la fin d'une double tournée de plus de 150 dates un peu partout dans le monde, entre "Red & Black Light" et "Kalthoum".

J'ai été tellement heureux de partager tous ces moments avec vous tous, que je suis d'autant plus impatient de vous retrouver pour de nouvelles expériences. Je ne peux malheureusement pas vous raconter toutes les belles histoires que je vous réserve, mais parce que nous l'avons déja annoncé:

Novembre 2017: "DALIDA By Ibrahim Maalouf", un album plein d'invités incroyables, que j'ai eu le plaisir de réaliser et arranger en hommage à la diva Franco-Italo-Egyptienne, à la vie à la fois fascinante et tragique.

Automne 2018: "Live à Bercy - 14 Décembre 2016". Plus de 3h de musiques et de folie en image et en son. Un Live géant. Ceux qui étaient là s'en souviennent!! ❤️

Le bonheur c'est de sentir qu'on passe sa vie entouré de ceux qui nous aiment. Avec vous je me sens aimé inconditionnellement, peu importe mes propositions, tant qu'elles sont de qualité. Alors sachez que je fais toujours tout en espérant ne jamais vous décevoir.

Merci de m'offrir ce bonheur. Et vivement la suite.

Merci à tous les musiciens et techniciens qui m'entourent et m'aident de tout leur coeur, merci à tous ceux qui nous ont rejoint sur scène pour des échanges musicaux passionnants sur True Sorry, Red & Black Light ou dans des improvisations géantes.

Merci aux Festivals pour leur confiance.

Merci à tous ceux qui m'encouragent à continuer et qui m'aident à avoir confiance en moi et en mon travail.

🌹🌹🌹☀️☀️☀️🎉🎉🎉

Ibé

#kalthoumtour
#redandblacklighttour
#jazzinmarciac2017
#dalidabyibrahimmaalouf
#liveinbercy14122016

Photo: Joseph Bagur
... See MoreSee Less

View on Facebook

Ibrahim Maalouf était en direct. ... See MoreSee Less

View on Facebook

Baalbeck Power!!!
ibé
... See MoreSee Less

View on Facebook
2014 JamSession © All rights reserved.