News

☀️🌎🎼
1986
ibé
... See MoreSee Less

View on Facebook

C'est toujours très compliqué d'expliquer d'où viennent les inspirations. Une inspiration, c'est comme l'air qu'on respire. Il n'y a pas de logique, et on ne choisit pas les molécules d'oxygène qu'on décide d'inspirer. On prend ce que l'air nous offre. Et lorsque j'étais jeune, j'inspirai tout ce que la vie m'offrait à respirer.

Parfois il y a un oxygène plus propre qu'un autre. Parfois certaines inspirations nous font tourner la tête. Cela s'appelle la sur-oxygénation. Il m'arrive souvent de me sur-oxygéner sur scène. Plusieurs fois il m'est arrivé de presque tomber sur scène, à cause de cela. Je perds l'équilibre.

La musique parfois nous offre ces mêmes sensations intenses.

Lorsque j'étais enfant, puis étudiant, il y a plus de 30 ou 20 ans, j'ai vécu des moments intenses de véritable Nirvana musical. Je me souviens notamment du Concerto pour Piano d'Edvard Grieg.

Seul dans ma chambre. Je fermais les yeux et me plongeais dans la peau de Karajan dirigeant la version avec Krystian Zimerman. Je me mettais debout devant mon lit superposé sur lequel étaient collées les photos de mon village envahit par les chars militaires des forces libanaises de 1990, la main gauche détendue, le bras tendu en avant, vers le pupitre des seconds violons. Le bras droit dirigé vers les trompettes, la main tenant un crayon à papier dirigé légèrement vers le pupitre de violoncelles. La musique à fond. J'y étais. Du début à la fin, les seuls moments où je devais ouvrir les yeux, c'était pour tourner la cassette dans le double lecteur enregistreur. Et ça m'énervait de devoir le faire, parce que ça me sortait de mon rêve si réaliste. Cassette qui peu à peu faisait ralentir le concerto, au fur et à mesure que j'écoutais.

Le premier mouvement c'était un grand moment de liberté, notamment les dernières secondes de la fin, qui tranchent complètement avec tout ce que Grieg a installé sur le début. Une surprise parmi d'autres. Le deuxième moment, véritable hymne à la douceur, et la sensualité romantique. Nostalgie réparatrice. L'entrée du piano, certainement une des plus belles musiques de film de l'histoire, même si ça n'a pas été composé pour. Et le troisième mouvement, exaltation suprême. Un véritable gamin qui s'est déchaîné. Comme moi à ce moment là.

Diriger cet orchestre, c'était le summum de ce que je pouvais rêver, jeune, de ce que pouvait un jour devenir ma vie. J'ai évidemment échoué à ce défi. Mais je n'oublierais jamais tous les détails de ce concerto, que je pourrais diriger encore aujourd'hui les yeux fermés, et qui me touche d'autant plus aujourd'hui, quand je repense à tout ce que la vie m'a offert de vivre depuis. Les bons comme les mauvais moments.

Du Jazz, à la pop, en passant par le rap, la salsa, la trap, l'electro, et toutes les musiques auxquelles je me suis un jour où l'autre frotté, je dois avouer qu'il y a dans la musique classique quelque chose d'inexplicable, qui met tout le monde d'accord. Quoi qu'on en pense, nous avons tous besoin de ces moments forts, pour mieux profiter de la légèreté du reste de la vie.

Pour tous ceux qui ne connaissent pas, prenez 32 minutes de votre vie, fermez les yeux, branchez vos écouteurs ou vos enceintes, mettez les à fond, et venez partager ce moment avec moi.

Bon dimanche.
ibé❤
... See MoreSee Less

View on Facebook

"Heading Up North" (Isabel Sörling)
Autre souvenir de cette collaboration avec la chanteuse suédoise Isabel Sörling. Une des plus belles voix que je connaisse.

"Isabel Sörling brille par son lyrisme et son inventivité mélodique. Croisons les doigts pour qu'elle reste." (Télérama)

☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️

Voici le clip et la musique réalisés pour elle en 2013, issus de l'album "Something Came With The Sun".

ibé
❤️❤️❤️

Si vous aimez:
itunes.apple.com/…/something-came-with-t…/1337847857
... See MoreSee Less

View on Facebook

Souvenir d'une collaboration unique en délicatesse et en profondeur avec la chanteuse suédoise Isabel Sörling. Une voix incroyable.

"Isabel Sörling brille par son lyrisme et son inventivité mélodique. Croisons les doigts pour qu'elle reste." (Télérama)

Est-ce que vous l'avez oubliée?
Moi non ☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️☀️

Voici ce clip et une musique réalisés pour elle en 2013, le tout tiré de l'album du même nom que nous avions sorti sur mon label Mi'ster Ibé.

Du bonheur concentré.
ibé

❤️❤️❤️

Si vous aimez:
itunes.apple.com/fr/album/something-came-with-the-sun/1337847857
... See MoreSee Less

View on Facebook

Le triple idiot croit sur parole

Le double idiot croit sur parole en se demandant pourquoi il y croit

L’idiot croit tout sur parole en prétendant ne pas y croire

L’intelligent n'en croit pas un mot et cherche à comprendre

Le très intelligent n'en croit pas un mot non plus et cherche à comprendre en analysant le passé

Le génie lui, il se contre fiche de tout ça. Ce qui l'intéresse c'est de s'améliorer pour créer et imaginer un monde meilleur


La plupart des gens prennent les génies pour des triple idiots et s’entourent d'idiots qui se font passer pour des génies.


CONCLUSION : ENTOURE-TOI DE CEUX QUI T'AIMENT!

🎉🎉🎉🎉🎉☀️☀️☀️☀️☀️🌎🌎🌎🌎🌎
ibé

#déontologiejournalistique
... See MoreSee Less

View on Facebook

"LEVANTINE SYMPHONY No.1"
March 1st 2018 - Kennedy Center (Washington DC)

🎺🎼☀️🎉

The World Premiere
Création Mondiale

🇺🇸🇺🇸🇺🇸
Album release in Fall 2018 🎉🎉🎉🎉
Sortie de l'album, Automne 2018 🎉🎉🎉

#newlevanteam
#levantinesymphonyn1
#newlevantinitiative
#kennedycenter
#newalbumsoon
... See MoreSee Less

View on Facebook

Levantine Symphony No.1
from Washington DC !!!!
🇺🇸🇺🇸🇺🇸🇺🇸🇺🇸
... See MoreSee Less

View on Facebook
2014 JamSession © All rights reserved.